sintra_portugal_lisbonne_parc_nature_voyager_moins_cher

Comment voyager moins cher : 

Dépenser moins en voyageant

Pour la majorité des gens, voyager plus semble impossible. Et ce, pour 2 raisons principales : le manque de temps et le manque d’argent. Aujourd’hui, je vous propose de vous pencher sur cette seconde raison. Qu’on se le dise, on n’a pas tous les moyens de se payer des vacances de rêve à l’autre bout du monde 5 fois par an ! Mais alors, comment font tous ces grands voyageurs réguliers, qui partent aux 4 coins du globe sans un sous en poche ? En fait, il existe une multitude de petites astuces qui permettent de voyager moins cher. Ainsi, vous économisez plus et pouvez partir en voyage plus souvent ! Je continue d’en découvrir de nouvelles régulièrement, mais pour l’heure je vous partage mes conseils pour voyager pas cher dans cette série de 3 articles. Découvrez le premier article ici.

Si vous voulez partager vos propres conseils pour économiser en voyage, je vous invite à commenter un des 3 articles de la série en bas de page. Vous pouvez également m’envoyer un e-mail par le formulaire de contact.

Aujourd’hui on termine la série des 3 articles “Comment voyager moins cher ?” que je mettrai régulièrement à jour pour partager mes dernières astuces. Dans ce dernier billet, je vais parler des postes de dépenses secondaires.  Notamment la nourriture et les excursions, même si de moins grosses économies sont envisageables sur ces postes-ci comparés au logement et au déplacement. Ensuite, en fin d’article, j’aborderai les astuces générales liées à l’organisation du voyage et aux frais bancaires. En effet, ces derniers peuvent réllement plomber le budget s’ils sont mal gérés …

Manger pour moins cher

Contrairement aux 2 postes de dépenses précédents (les déplacements et l’hébergement), il est difficile de faire de réelles économies sur la nourriture. A moins de se priver évidemment, mais ce n’est pas vraiment le but. Cependant, je vous propose 3 petites astuces simples pour ne pas payer cher vos repas en voyage. Malgré tout, n’espérez pas économiser des centaines d’euros de cette manière. En revanche, c’est notamment ici que l’idée de voyager dans des pays avec un coût de la vie bas prend tout son sens.

riz_thaïlande_plat_repas_manger_culinaire_local
riz_thaïlande_plat_repas_manger_culinaire_local_streetfood
Pour manger moins cher, suivez les locaux

Tout d’abord, évitez de manger à chaque repas en restaurant. De même, évitez les ruelles touristiques et suivez plutôt les locaux. En effet, ce sont eux qui connaissent les bonnes adresses pour manger bien et pas cher ! Autant leur faire confiance.

Ce que j’adore personnellement, c’est me promener dans les marchés locaux. J’y trouve toujours mon bonheur et pour 3 fois rien ! En Thaïlande, en mangeant bien et beaucoup, je m’en sortais avec un repas savoureux et rassasiant pour seulement 20 baths, soit 0,60 € !

Ne gaspillez pas, demandez des doggy bags

Vous pouvez aussi demander à emballer les restes de votre repas après un restaurant (doggy bag). De cette manière, vous ne gaspillez pas de nourriture et en plus, vous économisez sur votre prochain repas. Et ce n’est pas quelque chose qui se fait seulement dans les classes moins aisées ! Dans certains pays, c’est devenu tout à fait habituel, comme en Amérique latine par exemple.

Cuisinez vous-mêmes

Si vous avez accès à une cuisine dans votre hébergement, autant en profiter et cuisiner vos plats vous-même. Ca vous reviendra nettement moins cher qu’en mangeant à l’extérieur.

belem_libsonne_portugal_visite_culture_coucher_de_soleil_voyager_moins_cher

Visiter gratuitement

Pour commencer, rendez-vous à l’office du tourisme. C’est devenu un de mes premiers réflexes quand j’arrive à destination. Effectivement, vous pourrez y être informés des tours gratuits, des bons plans ou des promotions du moment. Parce que même les meilleurs blogueurs voyage du monde ne seront pas au courant de toutes les promotions dans toutes les villes dans tous les pays dont ils vous parlent et en temps réel ! Donc trouver des conseils en ligne, c’est bien. Cependant, laisser des professionnels vous apporter des informations précises au moment de votre voyage, ce n’est jamais de refus (surtout quand c’est gratuit !).

Les journées gratuites

Ensuite, pour les visites des musées (et autres visites payantes), il faut se renseigner sur les journées gratuites avant de vous rendre sur place. Attention : venez suffisamment tôt pour éviter les foules car qui dit gratuité, dit plus de visiteurs. Dans pas mal de musées en Belgique et en France par exemple, les entrées sont totalement gratuites tous les premiers dimanches de chaque mois. Mais au-delà de nos 2 pays cités ici, la majorité des grandes villes du monde offre l’entrée gratuite au moins un jour par mois (souvent un vendredi, un dimanche ou un jour férié). Par exemple, le Musée d’Art Moderne (MOMA) de New York est gratuit tous les vendredis après-midi. C’est également le cas des musées de Cape Town. La plupart sont gratuits tous les vendredis.

 

Les free guides pour visiter moins cher

Pour voyager moins cher, visitez les grandes villes avec un free guide au lieu de payer une visite guidée traditionnelle. Dans beaucoup de grandes villes du monde, des locaux proposent des visites gratuites de la destination. Il est cependant de coutume de leur laisser un pourboire à la fin de la visite. Mais même avec ce pourboire, l’excursion revient au final à un tarif bien inférieur à ceux publiés dans des agences, tours opérateurs, agences de guides etc. Remarque : un free guide n’a pas de formation professionnelle en tant que guide. Ainsi, la qualité du service sera souvent bien différente d’une visite guidée professionnelle, même si elle reste toutefois agréable et intéressante.

Il n’existe pas à l’heure actuelle de plateforme en ligne listant l’ensemble des free guides à travers le monde. Cependant, il est relativement facile de les trouver via une recherche google classique selon votre destination. Par exemple, le site Tokyo Freeguide, spécialisé à Tokyo comme son nom l’indique, met en relation les voyageurs avec des locaux. Ces derniers se proposent de leur faire visiter la ville le temps d’une journée, et ce sans tarif prédéfini. Vous pouvez les contacter et réserver votre tour directement en ligne. Un autre exemple, ce sont les free guides à Lisbonne qui attendent les voyageurs sur la Place Dom Pedro IV et d’autres spots touristiques importants. Vous les reconnaissez avec leur indicateur « free guide » et les langues dans lesquelles ils peuvent guider. Vous n’avez alors plus qu’à aller les trouver directement pour un tour.

Des entrées seconde-main

Comme déjà mentionné dans le premier article de la série “Comment voyage moins cher ?, il existe des plateformes en ligne de revente de tickets et billets. Et ce, que ce soit pour les transports ou pour les évènements, les visites etc.

La plateforme que je vous conseille de surveiller pour vos excursions et événements s’appelle ZePass. Vous y trouverez des réductions allant jusqu’à une centaine d’euros pour les quelques billets d’avion proposés. Mais vous dénicherez surtout de nombreuses places et entrées à des évènements et des excursions en Europe de l’Ouest.

Bo-Kaap_capetown_afrique_du_sud_cap_quartier_maisons_colorées_voyager_moins_cher
Singapour_cloud_forest_soleil_femme_serre_forêt

Astuces de voyageurs réguliers

Négociez

Surtout pour les achats, les déplacements et certaines excursions, la négociation des tarifs peut véritablement faire chuter le coût total de votre voyage. Même si certaines personnes (comme moi) sont timides ou ont peur de froisser le vendeur en baissant leur prix, il faut savoir que la négociation est une partie intégrante de beaucoup de cultures (notamment en Asie du Sud Est). Les prix donnés tiennent compte de cette future négociation et sont, de ce fait, plus élevés que ce qu’ils ne valent réellement.

On peut négocier pour les achats de souvenirs évidemment. Mais aps que ! Vous pouvez aussi le faire pour des excursions ou pour toute prestation à forte concurrence. De même, il est envisageable de proposer un compromis aux hôtels dans certaines situations : lorsque l’hôtel est peu remplis ou lorsque la réception sur place affiche un prix supérieur à celui de booking. Cependant, posez vous la question suivante : est-ce correct de proposer un tarif inférieur au prix affiché ou est-ce à l’encontre de mon éthique ?

La négociation se fait vraiment au feeling et c’est à force de la pratiquer que vous vous sentirez plus à l’aise avec et surtout plus à même de déceler les situations adéquates où la pratiquer.

Regaleira_sintra_portugal_voyage_puit_pierres
Restez informés des voyages pas chers

Restez informés des réductions auprès des différentes grandes compagnies aériennes, des compagnies ferroviaires, des TO, etc. Pour ça, beaucoup de sites et de blogs existent. C’est par exemple le ca de Voyagespirates.fr qui est un blog de bons plans international. Un peu moins connu, Fabrice du blog voyage « Instinct Voyageur » propose une newsletter mensuelle axée uniquement sur les réductions. Elle est intitulée « Lettre du voyageur » et elle reprend les meilleurs bons plans du mois.

Contrôlez votre budget

Contrôler votre budget et vos dépenses vous permet de visualiser où vous en êtes. De même, vous pouvez également découvrir quels sont vos postes de dépenses les plus importants. Il existe plusieurs moyens de contrôler tout ça. Soit « à l’ancienne » en notant à la main dans un petit carnet chacune de vos dépenses. A la fin, de journée, de la semaine ou du mois, vous calculez le total. Soit à l’aide d’applications mobiles. Pour cette deuxième option, TravelSpend vous permet d’indiquer le type de dépense dont il s’agit, en plus des autres fonctionnalités de base.

Notez tout et vérifiez régulièrement où en est votre budget. Quels jours ont été les plus dépensiers ? Et quels postes vous ont le plus coûté ? Finalement, ça pourrait vous aider à mieux déterminer une stratégie d’économie et de diminution des dépenses « inutiles » en voyage. De manière plus générale, c’est un système qui aide au quotidien, même en dehors des aventures aux quatre coins du monde. Il permet une vue d’ensemble qui elle-même vous aide à réguler vos dépenses par rapport à vos capacités financières et vos objectifs.

 

Des voyages aux enchères ?

Enfin, il existe une plateforme d’enchères sur des produits touristiques. Vous y trouverez de tout : hébergements, excursions, vacances complètes, gastronomie, etc. Il faut juste savoir qu’en plus du prix affiché net, il y a des frais de dossier (indiqués en haut à droite de l’écran lorsque vous cliquez sur un service qui vous intéresse). La plateforme révolutionnaire Loisirs Enchères  propose des offres le plus souvent en basse saison. Cependant, elles restent pas moins très intéressantes !

parc_guell_gaudi_barcelone_espagne_voyager_moins_cher
lac_plitvice_croatie_nature_paysage_ponts_cascades_parc_national_voyager_Moins_cher

Les voyages et votre banque

Carte prépayée en voyage

L’avantage principal d’une carte prépayée est que vous ne payez pas de frais lorsque vous retirez de l’argent à l’étranger. Ou même lorsque vous payez chez un commerçant avec, contrairement aux autres cartes classiques. Vous payez éventuellement des frais quand vous la rechargez (et encore, ça dépend des formules). D’où l’intérêt d’y déposer suffisamment d’argent pour toute la durée de votre voyage. Cependant, cette carte prépayée coûte environ 30€/an en moyenne. Mais à nouveau, ça dépend des formules choisies, de si vous êtes parrainés ou non, etc. En somme, ça peut être une option intéressante pour les grands voyageurs mais peut-être moins pour les voyageurs occasionnels.

Pour savoir si elle vous serait bénéfique, notez tous vos frais de retrait lors de vos prochains voyages. Additionnez-les pour calculer vos pertes moyennes. Si elles sont supérieures à 30€/an, dans ce cas cette l’obtention d’une carte prépayée pourrait s’avérer intéressante pour vous !

Optimisez vos retraits d’argent

Même si ça paraît évident pour certains, d’autres n’y prêtent pas forcément attention … Mais dans le même ordre d’idées, il est important d’optimiser vos retraits d’argent. Si vous n’avez pas de carte prépayée, il vaut mieux que vous retiriez une première fois une quantité suffisante de cash à domicile avant de partir pour l’étranger. Une fois sur place, pour réduire vos frais de retrait, vous devrez retirer un maximum en un coup. Autrement dit, allez au distributeur le moins souvent possible. Ainsi, vous paierez moins de frais de retrait… Par contre, ça veut dire se promener avec beaucoup de cash, ce qui n’est pas forcément l’idéal non plus, surtout dans certains pays où le vol est monnaie courante. A vous de voir ce que vous préférez.

Les banques mobiles, une alternative pour les voyageurs

Une autre alternative pour les grands voyageurs est d’opter pour une banque en ligne en parallèle de votre banque initiale. Revolut et N26 se partagent le plus gros du marché. Selon moi, l’offre de Revolut est plus adaptée aux voyageurs que celle de N26. Cette dernière est quant à elle davantage adaptée à un usage quotidien. Revolut propose le grand avantage de réaliser des virement bancaires en 1 minute à travers le monde dans 30 devises différentes et ce, au taux de change officiel. De plus, vous pouvez retirer jusqu’à 200 € (ou son équivalent dans une autre devise) par mois sans frais.

Comment choisir son voyage pour qu’il coûte moins cher ?

Il suffit de prêter un minimum attention à l’organisation de votre voyage ou de probablement revoir vos exigences en matière de confort. Si ce ne sont pas encore des choses qui vous viennent naturellement à l’esprit, vous pouvez tout de même les intégrer petit à petit à votre quotidien de voyageur afin qu’elles finissent par devenir des automatismes.

mahathat_tête_bouddha_racines_arbre_ayutthaya_khmer_thaïlande_asie_bangkok

Evidemment, en plus de ces quelques astuces, vous pouvez aussi choisir différemment vos destinations et vos dates de séjour afin de faire chuter le coût du voyage. Par exemple :

 

Des destinations proches :

Choisissez des destinations plus proches. En effet, vous rendre en Indonésie vous coûtera évidemment plus cher que de partir en Espagne.

Des destinations au coût de la vie bas :

Optez pour des destinations où le coût de la vie sur place est le plus bas possible. De la même manière, voyager en Norvège coûtera plus cher qu’en Grèce. Pour ça, le site Numbeo vous indique le coût de la vie des différents pays du monde.

 

Des destinations peu touristiques :

Partez dans des destinations peu touristiques. Les structures touristiques sont plus chères en Croatie qu’en Géorgie par exemple. Ce qui est évident puisqu’elles sont plus adaptées à la demande touristique en masse en Croatie. En effet, les destionations et leurs prix suivent le système de l’offre et de la demande également.

 

Partez hors saison : 

Enfin, préférez des dates de voyage hors saison touristique et de vacances. De cette manière, si vous en avez l’occasion, vous économiserez énormément d’argent. Veillez à vérifier les dates de congés scolaires du pays en question ainsi que le taux d’affluence touristique à la période qui vous intéresse. Plus vous partez en saison haute, plus les prix seront exorbitant, parfois jusqu’à 3 ou 4 fois le prix en basse saison…

Partir avec une agence de voyage ?

Finalement, organiser votre voyage vous-même est bien plus économique que de voyager via une agence. Cependant, la qualité, le confort et le conseil du circuit et du voyage au sens plus large ne sont absolument pas comparables. Une agence de voyage réceptive est une agence basée à destination. Par conséquent, les agents de voyage vivent sur place et sont de véritables spécialistes de leur destination.

Les agences de voyage réceptives vous apportent selon moi un plus indéniable (accompagnement, conseil, expertise, sécurité, proximité et écoute de vos désirs…). C’est pourquoi il est tout à fait normal qu’elle soit payée pour cela. Vous ne trouverez jamais autant de bons conseils sur la destination d’un point de vue touristique (même en fouillant l’ensemble des blogs voyage sur la destination en question, en bouqinant les guides etc.) qu’en étant en contact direct avec un agent de voyage réceptif. Ces “travel designers” sont des professionnels du tourisme spécialistes de votre prochaine destination.

Si vous avez un peu plus de budget et que votre priorité est de vivre une aventure hors normes et authentique, n’hésitez plus.  Je vous recommande vivement de confier l’organisation de votre prochain voyage à ces agents spécialisés. Vous construirez ensemble votre itinéraire, déciderez de vos activités, de vos hébergments et du rythme de votre voyage. Le tout guidé par l’expertise de l’agent local. Vous trouverez une liste non exhaustive d’agents réceptifs réputés dans le milieu du tourisme sur le site de DMC Mag.

muizenberg_afrique_du_sud_cape_town_le_cap_plage_cabannes_couleurs_voyager_moins_cher

Cela étant dit, j’espère avoir pu vous aider dans l’organisation sur le plan économique de votre prochain voyage et vous avoir fait découvrir quelques astuces afin de ne pas vous ruiner à chaque trip ! N’hésitez pas à me partager vos propres conseils et vos retours d’expériences par commentaire en bas de page !

Bon voyage !

Louise